Edito du 05/02/2012

« Toutes les civilisations ne se valent pas… » petite phrase du guéantgantuesque claude, polémique ou simple logique?
Voulait il par là hiérarchiser les civilisations entre elles, ou simplement mettre en avant que certaines civilisations ne s’engagent pas encore assez sur le chemin vertueux du progrès? Il faut bien entendu toujours mettre en exergue que toutes les civilisations doivent être considérées comme égales mais il est important de pouvoir parler des nécessaires améliorations que chacune d’entre elles devrait rechercher.
En cela, toutes les civilisations ne se valent pas, nous pouvons bien évidemment conserver leur égalité car nous parlons ici de civilisations humaines étant donc déjà semblables par nature car regroupant des entitées d’une même espèce et donc il faut nécessairement les considérer comme égales afin de les traiter de la même manière, avec la même dignité. Mais ces civilisations traitent elles l’humain de manière égale? Ont elles la même représentation de l’égalité morale, du respect et de la dignité de la personne humaine? La réponse est clairement non.

La dignité de la personne humaine est le principe selon lequel une personne ne doit jamais être traitée comme un objet ou comme un moyen, mais comme une entité intrinsèque. Elle mérite un respect inconditionnel, indépendamment de son âge, de son sexe, de son état de santé physique ou mentale, de sa condition sociale, de sa religion ou de son origine ethnique. Les êtres humains possèdent une dignité inhérente et ils naissent libres et égaux en droits et en dignité selon la déclaration universelle des droits de l’homme, or bon nombre de civilisations n’ont pas la même vision et la même interprétation de l’égalité morale. C’est en cela qu’il n’est pas idiot ou raciste de dire que toutes les civilisations ne se valent pas et qu’il faut toujours lutter pour que l’égalité morale soit au coeur du progrès civilisationniste.
Il est toujours plus facile de crier au racisme en conditionnement pavlovien que de réfléchir et débattre sereinement des propos des uns et des autres. Harlem Désir réagit à cette courte phrase de Claude Guéant par ses termes : « la provocation pitoyable d’un ministre réduit à rabatteur de voix FN. Une majorité en perdition électorale et morale », Cécile Duflot, la cosaque verte quant à elle dit « Retour en arrière de 3 siècles. Abject »… L’hystérie du parti socialiste est assez drôle et leurs répliques manque de sens et ne propose surtout aucune réflexion.
Alors il faudrait donc ne pas critiquer les civilisations qui ne respectent pas la liberté de conscience, d’expression et l’égalité hommes/femmes et les mettre au même niveau que les civilisations humanistes.

A trop vouloir relativiser et considérer que tout s’équivaut, on finit par perdre de vue l’intérêt des peuples, et le combat nécessaire contre la barbarie des hommes.

Laisser un commentaire