Edito du 01/02/2012

Mon père a soixante ans aujourd’hui…agecanonix est arrivé,  il est parmi nous et même si sur canne il semble parfois branlant, il pourrait allégrement vous fracasser le crâne avec…Âgé certes mais pas vieux pour autant.

Que le temps passe vite, les années s’égrennent et leurs douces perles constituent le beau collier de nos existences…parfois bigarré, parfois rompu mais toujours réparé et en cela indestructible…et dire qu’il aurait dû nous quitter il y a de cela plus de vingt ans. Années de rab, années cadeau, même la chaîne que je porte à mon cou aura survécu aux années!
Nous pouvons considérer, ma soeur et moi, avoir eu de la chance de partager ces jours, mes petits anges ont un grand père de plus et ma femme un beau père Corse! Tant de choses que nous aurions loupé sans sa présence à nos côtés.

Que pourrais je lui dire pour que ces soixante ans puissent être autre chose qu’un jour de plus à son compteur? Je ne pense pas particulièrement que l’étalage des sentiments soit une méthode adéquate…m’aurait il appris la pudeur?
Je ne pense pas non plus qu’il faille sans cesse proclamer son amour pour que celui-ci soit réel et fort…m’aurait il appris la décence?
Si je devais continuer à lister les choses qu’il m’aurait finalement transmis, je deviendrais ennuyeux à mourir, et pour sûr qu’il me dirait d’arrêter, qu’il sait tout cela et qu’il est bien inutile d’en rajouter!! Je t’écoute parfois, heureusement pas toujours!!

Alors mon cher père, que ta douce folie poursuive sa course folle, que ta vie intérieure continue à faire de toi cet être spécial, que tout le monde croit s’accaparer sans jamais réellement ni te comprendre ni t’atteindre…qu’il puisse encore avoir des années à partager, des vins à boire, des conneries à dire et tout ira bien, et si tout s’arrête demain à quoi bon déjà s’en plaindre, notre passé ayant été celui-là même que nous désirions. Ne nous prenons pas trop au sérieux tout de même, nous sommes exceptionnels certainement que pour nous même, mais devant l’immense intérêt que nous portons à notre prochain et nos semblables, c’est bien suffisant!!!
Ni remord, ni regret, que de l’amour, quelque fois de la tendresse, de l’ivresse, des idées, de l’intelligence et du cul…enfin toutes ces choses qui font la vie d’un homme et d’une femme.

Je suis fier de vous avoir comme père, cher victor, et croyez bien que je ne cesserai de vous faire mentir, de vous faire chier, de vous faire rire, de vous faire pleurer enfin de vous faire vivre…tant que vous en aurez l’envie et le désir bien entendu.
Trinquons à ces années passées et aux années futures!!

Vive nous les fous, les tarés de Piscia…si seulement tout le monde savait être aussi fou que nous le sommes!!

Nous t’embrassons tendrement.

2 Réponses à “Edito du 01/02/2012”

  1. JN dit :

    Happy birthday victor ;)

  2. Minnie dit :

    Joyeuse anniversaire Victor !!!

Laisser un commentaire